Auteur : Marc Joly

De la violence intrafamiliale au noyau pervers. Quelques lumières sociologiques et psychanalytiques sur un fait divers

Elle se nomme Jeanne-Maria Hollard, d’après un article de L’Est républicain daté du 14 mai 1931, plus exactement Jeanne Hollard, comme on peut le lire dans Le Télégramme des Vosges du même jour. Âgée de vingt-trois ans, elle a été condamnée un mois plus tôt par le tribunal civil des...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search